Array ( [0] => Array ( [id_blog_category] => 3 [name] => Carnets de voyage [link_rewrite] => carnets-de-voyage [id_blog_category_parent] => 0 [link] => https://www.philandbert.fr/en/carnets/category/3-carnets-de-voyage ) ) 1

A la découverte des champagnes des coteaux du Vitryat

-    Connaissez -vous les Coteaux du Vitryat, en Champagne ?
-    - Les Quoi ?
Voila sans doute l’une des régions les moins connues de la Champagne ! Les coteaux Vitryats, c’est une petite centaine de vignerons élaborant des raisins sur environ 480 hectares situés dans 15 villages autour de Vitry-Le-François, à l’est de Reims : 1,5% du vignoble champenois, c’est peu ! Cette situation devrait être amenée à évoluer dans les prochaines années, l’extension du vignoble décidée au début de l’année portant notamment sur plusieurs villages de cette région (déjà producteurs ou pas encore).
Cette cote d’amour en devenir, des vignerons la portent par leurs efforts depuis longtemps, et proposent aujourd’hui des vins excellents et au caractère marqué et reconnaissable : des champagnes reflet de leur terroir, tout ce qui nous plait !


Un mot de géologie pour mieux comprendre
le Vitryat se caractérise par des sols crayeux, aux inclusions de marne (plus nombreuses en bas de coteaux, plus rares en haut de pente) et de coccolithes (plaques de carbonate de calcium protégeant des algues marines dont la mue se dépose au fond des mers et finit par constituer la craie au Crétacé (« âge de la craie ») entre -90 et -65 millions d’années, alors qu’une mer tropicale peu profonde recouvrait tout le bassin parisien). L'érosion au fil du temps a modelé des coteaux arrondis, de hauteur et de pente plutôt homogènes, avec un ensoleillement majoritairement d'est et de sud.


On distingue bien ici la faible pente, et la craie blanche sur la cassure du coteau


Le vignoble
Les vignes, plantées majoritairement à mi-coteau, sont d’une belle homogénéité qualitative et accueillent en majorité du chardonnay : on trouve beaucoup de blancs de blancs dans « le Vitryat ». Ce choix de planter sur la meilleure partie possible vient de la première moitié du siècle dernier, période pendant laquelle la Champagne ne se vendait pas aussi bien qu’aujourd’hui, amenant les vignerons à restreindre la taille du vignoble et à ne garder plantées que les meilleures parcelles. Espérons que cette approche qualitative soit conservée lors de la prochaine extension du vignoble !

  

Les champagnes
Les vins présentent des arômes d’agrumes et de fleurs que l’on retrouve souvent dans les champagnes à majorité de chardonnay. Mais ce qui caractérise les vins des Coteaux Vitryats, ce sont ces touches exotiques (ananas, mangue, fruits de la passion) qui apportent une gourmandise séductrice en diable !
Parmi les vignerons de la région, nous avons été particulièrement séduits par les blancs de blancs de Charles et Laurence Baffard : le domaine, anciennement Baffard-Ortillon Beaulieu, a été renommé et se présente sous l’étiquette (jolie en plus) de Bolieu.
Parmi les cuvées de la gamme, nous avons retenu le blanc de blancs Fleur de Craie, minéral et fruité (exotique) absolument délicieux pour l’apéritif, et la cuvée de prestige Carnet de Léone, présentée dans un flacon magnifique et dans lequel un chardonnay vieilli 48 mois en cave propose une délicatesse et une complexité que nous tenons pour référence dans la région. Les champagnes millésimés sont également splendides (actuellement le 2008, mis sur le marché par petits lots, est un splendide champagne de gastronomie que vous emmènerez à table sur un poisson en sauce, un suprême de volaille cuit basse température, ou des fromages).

         
Une partie de la gamme Bolieu, au bel habillage moderne et épuré                                       Carnets de Léone, remués à la main