Array ( [0] => Array ( [id_blog_category] => 20 [name] => Connaître le champagne [link_rewrite] => connaitre-le-champagne [id_blog_category_parent] => 0 [link] => https://www.philandbert.fr/en/carnets/category/20-connaitre-le-champagne ) ) 1

Vous avez dit réchauffement climatique ?

avril 2019

RENDEZ VOUS AU TERRIL N°9 FOSSE 2 BIS : venez découvrir l’Or blanc des Gueules Noires...

Le « réchauffement climatique », momentané ou durable selon les thèses, est sans doute l’élément qui influence le plus, avec la mondialisation et les changements de consommation qui l’accompagnent, le monde du vin. 

UN PEU D’HISTOIRE (1)

Le phénomène n’est pas récent, le plus grand nombre d’études scientifiques sur les températures « reconstituées » de la terre met en évidence un réchauffement médiéval allant de la fin du IXème au milieu du XIVème siècle.  C’est une éruption volcanique de très grande ampleur qui se produisit en 1257 en Indonésie (Volcan : Le Samalas) qui marquerait le début d’un refroidissement jusque vers la fin du XIXème siècle, faisant reculer le vignoble vers le sud.

Chez nous, c’est surtout à partir des années 1960, que les vins deviennent plus sucrés ou plus alcoolisés, notamment en Alsace un premier signe de réchauffement significatif se traduit dans le changement de style de ses vins au tournant des années 70 avec une généralisation des vendanges tardives et des vins « secs tendres » comme on les appelle en vallée de la Loire.
D'ici la fin du siècle, la température moyenne dans le Nord-Pas-de-Calais pourrait grimper de 2 à 3 degrés 8  Il ferait donc à Lille, la chaleur que l'on connaît aujourd'hui... à Bordeaux !
Depuis plusieurs décennies, le nord de la France se couvre peu à peu de vignes ça et là à l’initiative de retraités
en quête d’aventure, de jeunes locaux très enracinés et qui revendiquent la qualité de leur terroir ou de vrais vignerons qui portent des projets plus sérieux.



Le nord de la France a été une région de vignes et de vin jusqu'au XVIème siècle. Par exemple, l’Abbaye cistercienne de Vaucelles fondée en 1132 à une dizaine de kilomètres au sud de Cambrai, exportait à la fin du XIIème siècle 1500 hectolitres de vin qui allaient vers les pays du Nord (enfin plus au nord…) et ce, jusqu'à la reconversion des terres pour des productions plus rentables et mieux adaptées au sol et surtout au climat (La petite époque glacière, souvenez vous). La vigne a alors été arrachée et a quasiment disparu. Il en est de même, comme nous le verrons, des vins d’Angleterre ou du Pays de Galles !  




            
AUJOURD’HUI (2)

Depuis la fin du XXème siècle il y a un renouveau de la viticulture en région Nord-Pas-de-Calais. Des associations, des passionnés se multiplient, plus d’une dizaine de vignobles privés ou associatifs existent déjà dans la région. Mais, c’est  à Haillicourt dans le bassin minier que l’expérience est la plus poussée. Des passionnés ont planté une vigne sur un terril.  Et ça marche ! La pente, le sol... Tout semble très favorable à la production d'un bon raisin. Les Charentais qui ont eu cette idée y croient en tout cas fortement.



Photo du Terril d’HAILLICOURT cultivé pendant les vendanges 2017

Changement de législation : Depuis début 2016, la France a le droit d'étendre la surface de son vignoble de 1% par an. Et les nouvelles plantations peuvent être autorisées n'importe où. Au Nord de la Somme, à la limite du Pas-de-Calais, un agriculteur vient d'obtenir son autorisation.  Il va planter un hectare de vignes "On va planter du chardonnay, peut-être un peu de pinot noir » explique Maximilien de Wazières, « L'objectif est de faire un blanc. (...) Je suis céréalier, mais c'est plus comme il y a 20-30 ans, il faut diversifier ! "

L'année prochaine, les Vignobles bio en Grande Thiérache, tenteront d'obtenir aussi leur autorisation. C'est une association parrainée par Gérard Hernandez, soutenue par Michel Leeb, qui invite les vignerons et la population, à investir dans une coopérative. Et planter sur 50 hectares, affaire à suivre…
Cette année, à Haillicourt, le vin ne sera plus associatif et sera bien vendu dans le commerce. Un signe fort de l'évolution des vignes et du vin en Nord Pas-de-Calais.


VRAIE ETIQUETTE DU VIN DE TERRIL n°9 Fosse 2bis (Non il n’y a pas de faute d’orthographe !)



Et le Champagne dans tout ça ? Eh bien, justement nous allons y venir... dans un prochain article !


(1) Extrait du livre remarquable de Marcel LACHIVER auteur de la célèbre histoire du vignoble français
VINS, VIGNES et VIGNERONS (Ed. FAYARD)
(2) Source France-3-regions.francetvinfo.fr/haut-de-France : vignes-vins-nord-pas-calais-quel-avenir